Flash immo : État d’urgence sanitaire : mesures relatives aux loyers commerciaux

 

Par un décret 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales pour faire face à l’épidémie de Covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, le Gouvernement a renouvelé la décision fermeture de certains commerces. La décision de fermeture est générale avec (art 37 du decret) :

  • Une exception de principe pour les activités de click and collect qui restent autorisées
  • Une liste de commerces pouvant demeurer ouverts au public.

Sont ainsi autorisées une quarantaine d’activités, soit une liste plus large que lors de la 1ere vague, et notamment celles relatives au commerce d’alimentation, au secteur de la réparation d’équipements de communication, ou encore l’optique ou les activités financières et d’assurance.

C’est dans ce contexte que le Gouvernement a annoncé deux mesures en matière de loyers commerciaux.

  • la suspension des sanctions encourues par les preneurs défaillants,
  • et un crédit d’impôt au profit des bailleurs afin de les inciter à accorder des franchises de loyers.
L'article 6 du projet de loi prorogeant l'état d'urgence sanitaire

La loi du 9 juillet 2020 organisant la sortie de l’état d’urgence sanitaire a mis en place un régime transitoire à partir du 11 juillet autorisant le Gouvernement à prendre des mesures exceptionnelles jusqu’au 31 octobre 2020.

C’est dans ce cadre que le 14 octobre 2020 l’état d’urgence sanitaire a été déclaré par décret n°2020-1257, à compter du 17 octobre 2020.

La prorogation de l’état d’urgence sanitaire au-delà d’un mois nécessite une autorisation du législateur, objet du projet de loi en discussion.

Le texte actuel, tel qu’adopté par le Sénat le 30 octobre 2020, prévoit, outre les mesures de prorogation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 31 janvier 2021, des mesures relatives à la gestion de la crise.

L’article 6 dudit projet de loi, envisage un mécanisme comparable à celui de l’ordonnance du 25 mars 2020 de gel des sanctions contractuelles et judiciaires encourues par les preneurs défaillants et visés par les mesures de fermeture (donc les bureaux ne seraient pas concernés).

Le texte dispose que seront suspendues à compter du 17 octobre 2020 les sanctions pour retard, ou non-paiement des loyers, ou charges locatives afférents aux locaux commerciaux des personnes morales ou physiques affectées par des mesures de fermeture administrative jusqu’à l’expiration d’un délai de deux mois, courant à compter de leur réouverture.

De même les clauses résolutoires ne pourront pas être mises en œuvre, ni les sûretés réelles et personnelles garantissant le paiement des loyers et charges et le bailleur ne pourra pas pratiquer de mesures conservatoires sans l’autorisation du juge.

Les critères d’éligibilité seront précisés par décret et concerneront des seuils d’effectifs et de chiffre d’affaires, dont le seuil de perte de chiffre d’affaires constaté du fait de la fermeture. Ces seuils sont annoncés comme devant concerner plus d’entreprises que dans le cadre de l’ordonnance du 25 mars 2020.

Le texte a été renvoyé pour seconde lecture devant l’Assemblée nationale, et devrait être adopté dans les prochains jours.

Le crédit d’impôt inscrit dans la loi de finance 2021

La Ministre de l’économie et des finances a parallèlement annoncé au cours d’une conférence de presse du 29 octobre 2020 des mesures visant à inciter les bailleurs à abandonner une partie des loyers échus pendant la période de fermeture administrative.

Ce dispositif permettrait au bailleur acceptant de renoncer au moins à un mois de loyer sur les trois mois d’octobre, novembre et décembre 2020, de bénéficier d’un crédit d’impôt de 30% du montant des loyers abandonnés.

Sont visées par le ministère les entreprises de moins de 250 salariés ayant fait l’objet d’une mesure de fermeture administrative ou appartenant au secteur des hôtels, cafés et restaurants.

Il est enfin prévu que ce dispositif soit inscrit dans le projet de loi finance 2021. Celui-ci est actuellement en discussion devant l’Assemblée nationale, et devrait être voté le 17 novembre avant d’être déposé au Sénat.

 

Nos dernières newsletters

Sanctions contre la Russie : Développements récents (Mise à jour du 18 octobre 2022)

L’UE adopte de nouvelles sanctions à l’encontre de la Russie.  Le 6 octobre 2022, le Conseil de l’Union européenne a adopté un huitième train de sanctions à l’encontre de la Russie suite à de récentes actions tentées par le gouvernement russe dans le cadre d’opérations militaires spéciales en Ukraine. Outre l’extension de la liste des […]

Desk Moscou

+

Russie contre mesures : Développements récents (Mise à jour du 29 septembre 2022)

Adoption de la procédure d’approbation des transactions portant sur les actions d’une SARL russe Le 19 septembre 2022, le gouvernement russe a introduit des amendements établissant une procédure d’approbation des transactions portant sur des actions de sociétés à responsabilité limitée russes. Ces transactions sont considérées comme des opérations contrôlées et doivent être approuvées par la […]

Desk Moscou

+

Sanctions contre la Russie : Développements récents (Mise à jour du 13 septembre 2022)

CONTRÔLE DES OPÉRATIONS AVEC DES ACTIONS D’UNE SOCIÉTÉ À RESPONSABILITÉ LIMITÉE Le 8 septembre 2022, le président russe a publié le décret n° 618 « Sur la procédure spéciale pour l’exécution de certaines transactions (opérations) » (the “Decree”). Le décret prévoit de nouvelles règles, spécifiquement pour les opérations impliquant le transfert de parts dans des SARL russes […]

Desk Moscou

+

Russie contre mesures : Développements récents (Mise à jour du 19 août 2022)

La Russie a adopté une série de nouvelles mesures. Le président a notamment introduit de nouvelles restrictions concernant les transactions portant sur les actions de certaines sociétés russes. Le gouvernement a ajouté de nouvelles juridictions à la liste des États inamicaux. Dans le même temps, la Banque Centrale Russe a suspendu certaines des restrictions qu’elle […]

Desk Moscou

+

Sanctions contre la Russie : Développements récents (Mise à jour du 9 août 2022)

Le 21 juillet 2022, le Conseil de l’UE a adopté un septième paquet de sanctions visant la Russie. Ce nouveau paquet établit de nouvelles interdictions et exemptions pour les sanctions sectorielles. Il vise également de nouvelles personnes et entités, dont la Sberbank. En outre, les États-Unis ont étendu leurs sanctions individuelles. Vous trouverez ci-dessous un […]

Desk Moscou

+

Décision du juge portant sur la nomination d’un expert : revirement et précision de la jurisprudence

Dans les cas où la loi renvoie à l’article 1843-4 du Code civil pour fixer les conditions de prix de la cession des droits sociaux d’un associé, le président du tribunal saisi d’une contestation peut décider de désigner un expert chargé de déterminer la valeur des droits sociaux cédés. Un tel expert peut également être […]

Paris | CONTENTIEUX COMMERCIAL DES AFFAIRES

+

Russie contre mesures : développements récents (Mise à jour du 12 juillet 2022)

La Russie a adopté une série de nouvelles mesures. En particulier, le Président et le gouvernement ont introduit de nouvelles mesures qui facilitent principalement les opérations impliquant des devises étrangères. Les lois sur la légalisation de l’importation parallèle et sur les pouvoirs supplémentaires du Président sont entrées en vigueur. Certaines initiatives juridiques ont été rejetées […]

Paris, Desk Moscou

+

Sanctions contre la Russie. Développements récents

Le 22 février 2022, le président russe Vladimir Poutine signe les lois ratifiant les accords avec les républiques populaires de Donetsk et de Louhansk (DNR et LNR), les reconnaissant comme des États indépendants. Le 24 février 2022, le président Poutine a annoncé une « opération militaire spéciale » en Ukraine. Des sanctions ont été adoptées à l’encontre […]

Desk Moscou

+

Russie contre mesures : développements récents (mise à jour du 1er Juin 2022)

La Russie a adopté une série de contre-mesures en mai. Le président a publié un décret établissant une procédure spéciale pour l’exécution des obligations envers les titulaires étrangers de droits de propriété intellectuelle. Le décret vise une série de titulaires de droits de propriété intellectuelle et prévoit que les paiements doivent être effectués en roubles […]

Desk Moscou, Paris

+

Russie contre mesures : développements récents (mise à jour du 3 Mai 2022)

Aujourd’hui, le Président a signé une nouvelle ordonnance introduisant certaines restrictions sur les transactions impliquant des personnes sanctionnées. L’ordonnance ne prévoit pas de liste de ces personnes ciblées – le gouvernement doit préparer une liste dans les dix jours. Par ailleurs, la Russie a proposé plusieurs initiatives juridiques pour contrer les sanctions introduites. Ces initiatives […]

Desk Moscou, Paris

+

Russie contre mesures : développements récents (mise à jour du 13 avril 2022)

L’initiative juridique initiale sur l’administration externe des sociétés étrangères (également connue sous le nom de « projet de loi de nationalisation ») a été mise en attente, selon une information publiée le 11 avril 2022 par Izvestia. 1 Trois sources au sein du gouvernement ont confirmé que, « étant donné que la plupart des entreprises n’ont fait que […]

Desk Moscou

+