Secret professionnel: crac boum hue sur les perquisitions et les écoutes téléphoniques! – L’Opinion, 21/09/2021

 

« Les systèmes juridiques actuels sont devenus d’une telle complexité que la fiction juridique du “nul n’est censé ignorer la loi” est devenue irréaliste »

Un hasard de calendrier ou le début d’un combat annoncé depuis de nombreuses années ? Un amendement a récemment été voté à l’unanimité par les députés dans le projet de loi pour la confiance dans l’institution judiciaire et prévoit une extension du secret professionnel aux activités de conseil de l’avocat.

Cet amendement vise à rétablir le secret professionnel dans sa plénitude, en matière de conseil et de contentieux, en neutralisant la jurisprudence de la chambre criminelle de la Cour de cassation qui avait limité son champ d’application aux activités contentieuses.

Cependant la réplique ne s’est pas fait attendre et la commission du Sénat a voté, le 15 septembre 2021 un nouvel amendement ajoutant des exceptions au secret professionnel en matière de conseil pour les affaires de délits de fraude fiscale, trafic d’influence et de blanchiments de ces délits. Cet amendement n’applique pas les exigences de la CEDH en la matière !

Alors qu’elles sont les justifications de la protection des échanges entre l’avocat et son client. Les systèmes juridiques actuels sont devenus extrêmement complexe que le principe juridique du « nul n’est censé ignorer la loi » est devenu totalement fictif. Le pendant réaliste de cette fiction devrait être « nul n’est censé connaître les échanges entre un justiciable et son avocat » car le recours à un avocat est devenu nécessaire en raison de la complexification du droit. C’est un dialogue au sein de la même personne juridique !

La sanctuarisation du secret professionnel aux activités de conseil est une garantie pour les justiciables de pouvoir bien appliquer la règle de droit.

Les fondements en droit français et droit international. L’article 66-5 de la loi n°1971-1 130 du 31 décembre 1971 consacre ce principe « en toutes matières, que ce soit dans le domaine du conseil…

[…]

lien vers le site

Nos dernières publications

[Jurisprudence] Droit souple : de nouveaux horizons contentieux – Lexbase hebdo éd. publique, 19/05/2022

Suivant son mouvant d’extension de la justiciabilité des actes et de droit souple, le Conseil d’État a, par un arrêt rendu le 8 avril 2022, admis la recevabilité d’un recours pour excès de pouvoir dirigé contre une réponse publiée par la CNIL, au sein d’une foire aux questions (FAQ), que cette dernière avait elle-même élaboré […]

Paris | DROIT PUBLIC – CONTRATS PUBLICS

+

The French Tech Next40 2022: a Legal Survey

Equity financings by French start-ups and scale ups have reached record levels in the past few years, both in volume and value. We thought that it would be interesting to review the publicly available corporate documents on a selection of the most successful amongst them, to see what lessons we could learn objectively about “what’s […]

Paris | CORPORATE – M&A – PRIVATE EQUITY

+

[Tribune] Anthony Bron : «Toute la difficulté est désormais de parvenir à anticiper les moindres aléas » – Achatpublic.info – 05/05/2022

Revenant sur « la trépidante saga » de la fin des accords-cadres sans maximum, Anthony Bron appelle les acheteurs au pragmatisme, mais aussi à la vigilance : « les acheteurs devront scrupuleusement surveiller l’avancée de l’exécution du marché, afin que le volume d’activité confié au cocontractant ne soit pas dépassé».

Paris | DROIT PUBLIC – CONTRATS PUBLICS

+

L’arbitrage, un coup de poker ? – Le Monde du droit, 11/05/2022

Décryptage de Thierry Lauriol, Associé et Joséphine Hage Chahine, Collaboratrice (Département « Arbitrage, Energie et Mines ») de l’arbitrage comme mode de règlement des différends par lequel la mission de trancher le litige est confiée par les parties à une ou plusieurs personnes dites « arbitres » et sur son financement.

Paris | CONTENTIEUX – ARBITRAGE – MÉDIATION

+

L’adoption d’un cadre réglementaire pour l’hydrogène – Destination Climat, 01/04/2022

Adrien Fourmon développe pour le 1er numéro de Destination Climat les enjeux du nouveau cadre réglementaire de l’hydrogène. « Le marché de l’hydrogène esquisse son cadre juridique tandis que de nombreuses collectivités envisagent de se doter sur leur territoire d’infrastructure de production et de distribution d’hydrogène. A la suite des avancées européennes, la France se […]

Paris | ENVIRONNEMENT | ÉNERGIES RENOUVELABLES – ENR

+

Egalité des armes devant la cour d’appel de Paris : work in progress… – Finascope, 19/04/2022

Chronique juridique de notre associé Frank Martin-Laprade. L’une des principales curiosités du droit boursier est que le président de l’AMF peut, avec l’accord du Collège de l’AMF, former un recours à l’encontre d’une décision par laquelle la Commission des sanctions de l’AMF aurait refusé de suivre – en tout ou partie – les réquisitions du représentant du Collège : comment son adversaire peut-il […]

Paris | CONTENTIEUX BOURSIER | MARCHÉS DE CAPITAUX ET DROIT BOURSIER

+

Le prospectus de relance de l’Union : un outil méconnu à la disposition des émetteurs cotés souhaitant lever des fonds en période de crise sanitaire – Option finance, 14/03/2022

Dans le contexte de la crise économique causée par la pandémie de la Covid-19, le législateur européen a instauré un nouvel outil au bénéfice des émetteurs afin de leur permettre de lever des capitaux dans un cadre réglementaire substantiellement allégé, tout en veillant à ce que les investisseurs disposent d’informations adéquates pour éclairer leur décision […]

Paris | MARCHÉS DE CAPITAUX ET DROIT BOURSIER

+