Covid-19 : Face a la persistance de la crise, l’autorité bancaire européenne réactive ses orientations relatives aux moratoires sur le remboursement des prêts

 

Face au prolongement de la crise sanitaire, l’Autorité bancaire européenne (EBA) a décidé, le 2 décembre 2020 de réviser et de réactiver ses orientations relatives aux moratoires, législatifs ou non, sur les remboursements de prêts (EBA/GL/2020/02, initialement publiées le 2 avril 2020 et introduites pour une durée de trois mois, puis prolongée de juin à septembre) (les « Orientations »). Cette décision vise à permettre aux établissements de crédit d’assouplir leurs critères d’octroi de moratoires et à garantir que les prêts puissent bénéficier de moratoires de remboursement si tel n’avait pas été le cas auparavant. Ils permettent également d’ajouter certaines garanties contre le risque d’une augmentation indue des pertes non comptabilisées dans le bilan des banques.

En temps normal, un prêt qui n’est pas remboursé au bout de trois mois est automatiquement considéré comme non performant. La banque doit alors passer une provision dans ses comptes. Grâce à ces orientations, les établissements bancaires peuvent accorder des moratoires supplémentaires sans que cela n’affecte leur bilan sous réserve de respecter certaines conditions détaillées dans les Orientations et notamment : (i) le moratoire doit être accordé en réponse à la pandémie de la Covid‑19 ; (ii) il doit être largement appliqué et (iii) être accessible à un groupe important et prédéfini de débiteurs, quelle que soit l’évaluation de leur solvabilité ; (iv) un même moratoire doit offrir les mêmes conditions ; (v) seul l’échéancier des paiements peut être modifié et (vi) il n’est pas applicable aux nouveaux prêts accordés postérieurement à son lancement.

Ce nouveau régime dérogatoire présente néanmoins le risque de simplement repousser le moment où les banques se trouveront confrontées à des défauts de paiement effectifs et donc à des prêts non performants, auxquels elles ne pourront plus faire face. Un risque déjà identifié par la Banque centrale européenne (BCE), qui a invité les banques à rester prudentes et à se préparer en conséquence aux futurs impayés.

L’enjeu est donc de limiter ce risque à l’aide notamment de deux garde-fous pour limiter les effets de ces mesures aux pénuries de liquidités et s’assurer qu’il n’y ait pas de contraintes opérationnelles sur la disponibilité en continu du crédit :

  • seuls les prêts ayant fait l’objet de moratoires d’une durée inférieure à neuf mois (y compris les congés de paiement accordés précédemment) et qui ont été suspendus, reportés ou réduits dans ce cadre bénéficieront de cet assouplissement temporaire des règles (à l’exclusion de ceux accordés avant le 30 septembre 2020) ; et
  • les établissements de crédit devront communiquer aux autorités de surveillance leur méthode d’estimation de la probabilité de défaut des débiteurs qui bénéficient d’un moratoire.

Dans le cas où cela s’avèrerait nécessaire, ces mesures permettront aux autorités de surveillance de prendre des mesures pour assurer une comptabilisation appropriée des pertes.

Ces lignes directrices modifiées s’appliquent depuis le 2 décembre 2020 et continueront de s’appliquer jusqu’au 31 mars 2021 tandis que dans la version initiale du 2 avril 2020, elles étaient applicables aux paiements dus avant le 30 septembre 2020. Entre cette date et le 2 décembre 2020, les banques pouvaient continuer à appliquer ces mesures mais en fonction d’une appréciation au cas par cas.

Nos dernières newsletters

Russie contre mesures : développements récents (mise à jour du 3 Mai 2022)

Aujourd’hui, le Président a signé une nouvelle ordonnance introduisant certaines restrictions sur les transactions impliquant des personnes sanctionnées. L’ordonnance ne prévoit pas de liste de ces personnes ciblées – le gouvernement doit préparer une liste dans les dix jours. Par ailleurs, la Russie a proposé plusieurs initiatives juridiques pour contrer les sanctions introduites. Ces initiatives […]

Moscou, Paris

+

Russie contre mesures : développements récents (mise à jour du 13 avril 2022)

L’initiative juridique initiale sur l’administration externe des sociétés étrangères (également connue sous le nom de « projet de loi de nationalisation ») a été mise en attente, selon une information publiée le 11 avril 2022 par Izvestia. 1 Trois sources au sein du gouvernement ont confirmé que, « étant donné que la plupart des entreprises n’ont fait que […]

Moscou

+

Sanctions contre la Russie : développements récents (mise à jour du 07 avril 2022)

La Russie a adopté un certain nombre de mesures en réponse aux sanctions introduites par les États-Unis, l’UE et d’autres États. Ces mesures sont principalement établies dans les décrets présidentiels et gouvernementaux, ainsi que dans certaines initiatives juridiques (veuillez vous référer aux alertes juridiques du 2 mars et du 11 mars pour plus d’informations sur […]

Moscou

+

Sanctions contre la Russie: développements récents (mise à jour du 22 mars)

Le 22 février 2022, le président russe Vladimir Poutine signe des lois ratifiant les accords avec les républiques populaires de Donetsk et de Louhansk (DNR et LNR), les reconnaissant comme des États indépendants. Le 24 février 2022, le président Poutine a annoncé une « opération militaire spéciale » en Ukraine. Des sanctions ont été adoptées à l’encontre […]

Moscou

+

Newsletter Kiev – Mars 2022

Sommaire : Programme d’évacuation des entreprises des zones de guerre vers l’Ukraine occidentale Prolongation des délais de soumission des rapports fiscaux, financiers et autres Organisation des relations de travail pendant la loi martiale Amendements au code fiscal de l’Ukraine Certains problèmes d’enregistrement par l’état pendant la loi martiale Sur la garantie de la protection des […]

Kiev

+

Contre-mesures russes. Développements récents – 10/03/2022

La Russie a adopté trois séries de mesures en réponse aux sanctions introduites par les États-Unis, l’UE et d’autres États. Les mesures sont principalement établies dans les décrets présidentiels, notamment le décret n° 95 du 5 mars 2022 « Sur la procédure temporaire d’acquittement des obligations envers certains créanciers étrangers » (veuillez vous référer à l’alerte juridique […]

Moscou

+

Sanctions contre la Russie: développements récents (mise à jour du 2 mars)

On 22 February 2022 Russian President Vladimir Putin signed laws ratifying agreements with the Donetsk and Luhansk People’s Republics (DNR and LNR) recognizing them as independent states. On 24 February 2022 President Putin announced a “special military operation” in Ukraine. Sanctions were adopted against Russia further to these actions of Russia (please see our legal […]

Moscou

+

Sanctions contre la Russie : développements récents (mise à jour du 28 février)

Le 22 février 2022, le président russe Vladimir Poutine a signé des lois ratifiant les accords avec les républiques populaires de Donetsk et de Louhansk (DNR et LNR), les reconnaissant comme des États indépendants. Des sanctions ont été adoptées à l’encontre de la Russie suite à ces actions du Président russe (veuillez consulter notre alerte […]

Moscou

+

Sanctions contre la Russie : développements récents – 24/02/2022

Le 22 février 2022, le président russe Vladimir Poutine a signé des lois ratifiant les accords avec les républiques populaires de Donetsk et de Louhansk (DNR et LNR), les reconnaissant comme des États indépendants. Les sanctions ci-dessous ont été adoptées avant que le président Poutine n’annonce une « opération militaire spéciale » en Ukraine le 24 février […]

Moscou

+

[FLASH INFO] Baux commerciaux : quand la clause d’indexation exclusivement à la hausse est-elle divisible ?

Par un arrêt du 12 janvier 2022 n°21-11.169, la 3e chambre civile de la Cour de cassation assoit sa jurisprudence relative aux clauses d’indexation réputées non écrites. La Cour suprême juge ainsi que la mention du caractère déterminant et essentiel de la clause d’indexation au consentement du bailleur, n’est pas suffisant pour prononcer l’indivisibilité de […]

Paris | IMMOBILIER

+

Flash Info : the French High Committee for Corporate Governance has published its eighth annual report, 22/11/2021

Le Haut Comité de Gouvernance d’Entreprise (« HCGE ») a publié le 10 novembre 2021 son huitième rapport annuel (le « Rapport »). La mission du HCGE est de veiller au respect du principal code français de gouvernance d’entreprise, le Code Afep-Medef de gouvernance des sociétés cotées (le  » Code « ), par les sociétés dont les actions sont cotées […]

Paris | DROIT DES SOCIÉTÉS ET GOUVERNANCE D’ENTREPRISE

+

Newsletter Moscou – Juin 2021

1 – Augmentation des amendes en cas de violation des lois sur les données personnelles et la souveraineté de la RuNet 2 – Assemblées générales des actionnaires par vote par correspondance autorisées jusqu’en 2021 3 – Nouvelles règles pour les employés étrangers hautement qualifiés 4 – Nouvelles règles pour les succursales et bureaux de représentation […]

Moscou

+