Flash ordonnance du 13 mai et ordonnance 2020-539 du 7 mai

 

Ordonnance n°2020-560 du 13 mai 2020 fixant les délais applicables à diverses procédures pendant la période d’urgence sanitaire.

Ordonnance n° 2020-539 du 7 mai 2020 fixant des délais particuliers applicables en matière d’urbanisme, d’aménagement et de construction pendant la période d’urgence sanitaire.

Ordonnance n°2020-560 du 13 mai 2020 fixant les délais applicables à diverses procédures pendant la période d'urgence sanitaire

La publication de l’ordonnance n°2020-560 du 13 mai 2020 fait suite à la promulgation de la loi du 11 mai 2020 prorogeant l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 10 juillet 2020.

On se souvient que l’article 4 de la loi n° 2020-290 du 23 mars 2020 avait, pour faire face à l’épidémie de covid-19, fixé la fin de l’état d’urgence sanitaire au 24 mai 2020.

L’ordonnance n°2020-306 du 25 mars 2020 avait instauré un dispositif de report de divers délais et dates d’échéance en instaurant une période juridiquement protégée qui commençait à courir le 12 mars et s’étendait jusqu’à l’expiration d’un délai d’un mois après la fin de l’état d’urgence sanitaire.

Ainsi, les délais qui étaient définis au regard de la fin de la fin de l’état d’urgence sanitaire auraient dû être décalés consécutivement à la promulgation de la loi du 11 mai 2020.

Or, afin d’éviter un nouveau report des délais et dates d’échéance visés par l’ordonnance du 25 mars 2020, l’ordonnance publiée le 13 mai 2020 apporte certaines précisions.

L’article 1 1° précise que la période juridiquement protégée mise en place par l’article 1er  de l’ordonnance n° 2020-306 du 25 mars 2020 court jusqu’au 23 juin 2020 inclus.

Les délais échus pendant la période d’urgence sanitaire dans les conditions de l’article 4 de la loi du 23 mars 2020 que l’ordonnance n° 2020-306 du 25 mars 2020 avait repoussés à un mois après la fin de la période juridiquement protégée (soit au 23 juin 2020 inclus) ne sont donc pas prolongés par la loi du 11 mai 2020.

A titre d’exemple, si un commandement de payer octroyant un délai de 30 jours est signifié le 15 mai 2020, la clause résolutoire aurait théoriquement dû être acquise le 15 juin 2020, 30 jours après la signification du commandement resté sans effet.

En application de l’article 4 de l’ordonnance n° 2020-306 tel que modifié par l’ordonnance n°2020-427 du 15 avril 2020, le délai d’acquisition de la clause résolutoire (qui est donc suspendu pendant la période juridiquement protégée) reprend son cours de 30 jours après à compter de la fin de ladite période (à partir du 24 juin 2020) soit une acquisition de la clause résolutoire au 24 juillet 2020.

De même, si une astreinte avait été prononcée le 1er février 2020, avec une prise d’effet au 30 avril 2020, soit un mois et dix-huit jours après le début de la période juridiquement protégée, elle produira finalement effet un mois et dix-huit jours après la fin de la période juridiquement protégée, soit le 11 août 2020.

Cette ordonnance n’impacte pas le report de la trêve hivernale tel que modifié par, la loi du 11 mai 2020. Cette dernière reporte en effet la fin de la trêve pour les expulsions locatives ainsi que l’interdiction de couper l’électricité ou le gaz, déjà repoussées par l’ordonnance n°2020-316 du 25 mars 2020, au 10 juillet 2020.

Ordonnance n°2020-539 du 7 mai 2020 fixant les délais particuliers applicables en matière d'urbanisme

L’ordonnance n°2020-539 apporte des aménagements et compléments aux dispositions prises sur ce fondement par l’ordonnance n° 2020-306 du 25 mars 2020 relative à la prorogation des délais échus pendant la période d’urgence sanitaire.

Ainsi, l’article 1er en son 1° précise qu’à compter du 24 mai 2020, les délais de recours contre les autorisations d’urbanisme vont reprendre leur cours ou bien commencer à courir. Ces dispositions sont également applicables pour les recours dirigés contre certains agréments lorsqu’ils portent sur un projet soumis à autorisation d’urbanisme ainsi qu’aux recours administratifs préalables obligatoires dirigés contre les avis rendus par les commissions départementales d’aménagement commercial

Pour rappel, l’article 12 bis de l’ordonnance 2020-306 a suspendu les délais de recours qui n’avaient pas expiré avant le 12 mars 2020 et reporté le point de départ des délais de recours qui auraient dû commencer à courir pendant la période comprise entre le 12 mars 2020 et le 24 mai 2020.

De plus, le 2° de l’article 1er modifie l’article 12 ter de l’ordonnance 2020-306 et prévoit que les délais d’instruction des demandes d’autorisation d’urbanisme et de certificats d’urbanisme reprennent leur cours à compter du 24 mai 2020 (ou commencent à courir à compter de cette date si la demande a été déposée à compter du 12 mars 2020).

Cela concerne également les délais impartis à l’administration pour vérifier le caractère complet d’un dossier ou pour solliciter des pièces complémentaires dans le cadre de l’instruction, de ceux où le récolement des travaux peut être demandé et du délai de trois mois pendant lequel une autorisation délivrée peut être retirée par son auteur.

Enfin, il est procédé à un alignement du régime du retrait d’une autorisation d’urbanisme sur celui de l’instruction desdites autorisations, en le faisant relever de l’article 12 ter et non plus de l’article 7 de l’ordonnance du 25 mars 2020 précitée.

Enfin, le 3° de l’article 1er de l’ordonnance 2020-539 modifie l’article 12 quater de l’ordonnance n°2020-306. Ainsi, les délais d’exercice des différents droits de préemption prévus par le Code de l’urbanisme ainsi que du droit de préemption des SAFER reprennent également leur cours à compter du 24 mai 2020 ou commencent à courir pour les DIA déposées à compter du 12 mars 2020.

Nos dernières newsletters

Sanctions contre la Russie : Développements récents (Mise à jour du 18 octobre 2022)

L’UE adopte de nouvelles sanctions à l’encontre de la Russie.  Le 6 octobre 2022, le Conseil de l’Union européenne a adopté un huitième train de sanctions à l’encontre de la Russie suite à de récentes actions tentées par le gouvernement russe dans le cadre d’opérations militaires spéciales en Ukraine. Outre l’extension de la liste des […]

Desk Moscou

+

Russie contre mesures : Développements récents (Mise à jour du 29 septembre 2022)

Adoption de la procédure d’approbation des transactions portant sur les actions d’une SARL russe Le 19 septembre 2022, le gouvernement russe a introduit des amendements établissant une procédure d’approbation des transactions portant sur des actions de sociétés à responsabilité limitée russes. Ces transactions sont considérées comme des opérations contrôlées et doivent être approuvées par la […]

Desk Moscou

+

Sanctions contre la Russie : Développements récents (Mise à jour du 13 septembre 2022)

CONTRÔLE DES OPÉRATIONS AVEC DES ACTIONS D’UNE SOCIÉTÉ À RESPONSABILITÉ LIMITÉE Le 8 septembre 2022, le président russe a publié le décret n° 618 « Sur la procédure spéciale pour l’exécution de certaines transactions (opérations) » (the “Decree”). Le décret prévoit de nouvelles règles, spécifiquement pour les opérations impliquant le transfert de parts dans des SARL russes […]

Desk Moscou

+

Russie contre mesures : Développements récents (Mise à jour du 19 août 2022)

La Russie a adopté une série de nouvelles mesures. Le président a notamment introduit de nouvelles restrictions concernant les transactions portant sur les actions de certaines sociétés russes. Le gouvernement a ajouté de nouvelles juridictions à la liste des États inamicaux. Dans le même temps, la Banque Centrale Russe a suspendu certaines des restrictions qu’elle […]

Desk Moscou

+

Sanctions contre la Russie : Développements récents (Mise à jour du 9 août 2022)

Le 21 juillet 2022, le Conseil de l’UE a adopté un septième paquet de sanctions visant la Russie. Ce nouveau paquet établit de nouvelles interdictions et exemptions pour les sanctions sectorielles. Il vise également de nouvelles personnes et entités, dont la Sberbank. En outre, les États-Unis ont étendu leurs sanctions individuelles. Vous trouverez ci-dessous un […]

Desk Moscou

+

Décision du juge portant sur la nomination d’un expert : revirement et précision de la jurisprudence

Dans les cas où la loi renvoie à l’article 1843-4 du Code civil pour fixer les conditions de prix de la cession des droits sociaux d’un associé, le président du tribunal saisi d’une contestation peut décider de désigner un expert chargé de déterminer la valeur des droits sociaux cédés. Un tel expert peut également être […]

Paris | CONTENTIEUX COMMERCIAL DES AFFAIRES

+

Russie contre mesures : développements récents (Mise à jour du 12 juillet 2022)

La Russie a adopté une série de nouvelles mesures. En particulier, le Président et le gouvernement ont introduit de nouvelles mesures qui facilitent principalement les opérations impliquant des devises étrangères. Les lois sur la légalisation de l’importation parallèle et sur les pouvoirs supplémentaires du Président sont entrées en vigueur. Certaines initiatives juridiques ont été rejetées […]

Paris, Desk Moscou

+

Sanctions contre la Russie. Développements récents

Le 22 février 2022, le président russe Vladimir Poutine signe les lois ratifiant les accords avec les républiques populaires de Donetsk et de Louhansk (DNR et LNR), les reconnaissant comme des États indépendants. Le 24 février 2022, le président Poutine a annoncé une « opération militaire spéciale » en Ukraine. Des sanctions ont été adoptées à l’encontre […]

Desk Moscou

+

Russie contre mesures : développements récents (mise à jour du 1er Juin 2022)

La Russie a adopté une série de contre-mesures en mai. Le président a publié un décret établissant une procédure spéciale pour l’exécution des obligations envers les titulaires étrangers de droits de propriété intellectuelle. Le décret vise une série de titulaires de droits de propriété intellectuelle et prévoit que les paiements doivent être effectués en roubles […]

Desk Moscou, Paris

+

Russie contre mesures : développements récents (mise à jour du 3 Mai 2022)

Aujourd’hui, le Président a signé une nouvelle ordonnance introduisant certaines restrictions sur les transactions impliquant des personnes sanctionnées. L’ordonnance ne prévoit pas de liste de ces personnes ciblées – le gouvernement doit préparer une liste dans les dix jours. Par ailleurs, la Russie a proposé plusieurs initiatives juridiques pour contrer les sanctions introduites. Ces initiatives […]

Desk Moscou, Paris

+

Russie contre mesures : développements récents (mise à jour du 13 avril 2022)

L’initiative juridique initiale sur l’administration externe des sociétés étrangères (également connue sous le nom de « projet de loi de nationalisation ») a été mise en attente, selon une information publiée le 11 avril 2022 par Izvestia. 1 Trois sources au sein du gouvernement ont confirmé que, « étant donné que la plupart des entreprises n’ont fait que […]

Desk Moscou

+