menu
retour

Communiqués

16 novembre 2017 : rentrée des classes pour le Diplôme d’Université « Droit international économique en Afrique »

Thierry Lauriol

Alors que la cérémonie de lancement de la 4ème promotion du Diplôme d’Université « Droit international économique en Afrique », promotion dite Jacques M’BOSSO du nom de son parrain, aura lieu le 16 novembre au soir, il est important de souligner l’innovation que représente le partenariat public/privé qui réunit l’Université Paris II Panthéon-Assas et le cabinet d’avocats Jeantet. Les Directeurs du diplôme universitaire, Maître Thierry Lauriol, associé du cabinet depuis 1997, et le Professeur Yves Nouvel portent cette démarche depuis le début, pour le grand plaisir des étudiants.

Un partenariat innovant et attendu

Le diplôme d’Université (DU) « Droit international économique en Afrique » est issu d’un partenariat entre le public (l’Université Paris II Panthéon-Assas) et le privé (le cabinet d’avocats Jeantet) ; partenariat qui se matérialise par une co-direction harmonieusement assurée par Maître Thierry Lauriol et le professeur Yves Nouvel. Il s’inscrit dans la réalité juridique, économique et géopolitique des relations des Etats africains entre eux mais aussi avec d’autres Etats ou des opérateurs économiques extérieurs au continent.

Ce DU correspond à un besoin fortement exprimé par les étudiants d’allier l’expertise des praticiens telle que celle dont dispose Maître Thierry Lauriol pour le continent africain à l’excellence académique dont l’Université Panthéon-Assas est un des meilleurs exemples notamment dans le champ du droit international économique enseigné dans cet établissement par le professeur Yves Nouvel.

Cette formation universitaire part d’un constat : la multiplication de conventions internationales en Afrique ayant vocation à régir les relations économiques sur ce continent. La teneur de ces instruments et les relations qu’ils entretiennent entre eux mais aussi avec les droits nationaux restent mal connus. Pourtant, ces traités occupent une place grandissante dans la réglementation de la vie des affaires et sont d’ailleurs de plus en plus souvent invoqués dans le contentieux.

« Les milieux professionnels soulignent un besoin grandissant de formations relatives aux conventions internationales et traités en Afrique qui régissent les relations économiques sur le continent. L’expertise sur ces questions est actuellement éparpillée entre praticiens et universitaires exerçant sur le continent africain et en Europe », affirme Maître Thierry Lauriol.

Le Diplôme « Droit international économique en Afrique » répond donc à cette attente et rassemble des spécialistes qui présentent aux étudiants l’état du droit et les enjeux actuels de leur discipline par une approche mêlant pratique et théorie.

Le diplômé pourra ainsi prétendre à une connaissance effective du droit international économique en Afrique au terme d’une formation qualifiante (200h d’enseignements) le plaçant en situation de développer ce type de compétences dans ses activités professionnelles.

Un cabinet pleinement engagé

Le partenariat avec l’Université Paris II permet au cabinet d’être à l’écoute des juristes et décideurs de demain, mais également de montrer à ses clients tournés vers l’Afrique que son implication sur le terrain va bien au-delà de la simple prise en charge de leurs dossiers. Cela concrétise sa légitimité à se présenter comme spécialiste des droits unifiés africains (dont le droit OHADA) et à traiter des dossiers sur le continent.

En plus du temps consacré à cette formation par Maître Thierry Lauriol, associé du cabinet depuis 1997 (gestion du diplôme universitaire et enseignement de certains modules), le cabinet Jeantet met à la disposition des étudiants trois de ses collaborateurs (Martin Tavaut, Capucine du Pac de Marsoulies et Emilie Raynaud) pour enseigner certains des modules. Le cabinet s’est également engagé à prendre au moins un des étudiants de chaque promotion comme stagiaire.

Cet engagement du cabinet a été fortement apprécié par le jury des Trophées du Droit en 2015, ce qui lui a valu d’être primé cette même année avec le Trophée d’Or dans la catégorie Energie, Ressources naturelles / Afrique. Ce jury était composé de directeurs juridiques de sociétés tournées vers l’Afrique et d’autres professionnels du droit.

Des étudiants satisfaits

Après 3 promotions, près de 65 étudiants sont sortis diplômés de ce cursus. La nouvelle et 4ème promotion comprend 22 étudiants.

Thomas Masbou, membre du bureau de l’Association des étudiants du diplôme, et visiblement ravi d’avoir suivi ce cursus, s’adresse à la nouvelle Promotion 2018 en ces termes : « Vous avez fait le choix d’une formation qui s’intéresse de près aux questions économiques et juridiques qui se posent dans la pratique des affaires sur le continent africain. C’est un domaine qui est en plein essor et qui fait appel à des compétences que vous allez apprendre à maîtriser ici. Vous allez bénéficier d’un corps professoral d’une grande qualité avec des enseignants compétents, expérimentés, et qui sont des praticiens de leurs matières ce qui apporte une valeur ajoutée importante aux enseignements. N’hésitez pas à vous rapprocher d’eux, ce sont des gens disponibles et accessibles qui ne rechignent jamais à échanger. »

Au vu du succès de la formation en France, l’Université Internationale de Rabat (UIR) a souhaité répliquer le DU sous la forme d’un Executive Master en Droit International Economique en Afrique. Pour ce faire, une convention de coopération entre l’Université Paris II Panthéon-Assas et l’UIR a été signée le 16 mai 2017. Elle permettra la mise en place de cette formation au Maroc dès l’année universitaire 2017-2018.